2018-04-24

Visite avec Tourism-Anderlecht: l'art sous toutes ses formes à Cureghem.
















Cette promenade au sud-Ouest de Cureghem nous a appris à reconnaitre l'art dans la rue. 
De la maison communale à l'ancienne école des vétérinaires (en réaffectation), persistent de beaux vestiges: les façades Art nouveau ou déco et leurs détails d'ornementations témoins silencieux  d'autres époques aux styles affirmés.

2018-04-23

Capharnaüm 2/2



 La synagogue de Capharnaüm est une synagogue byzantine judéo-chrétienne en ruine construite entre le IIe siècle et le Ve siècle à Capharnaüm en Israël (plus célèbre synagogue de Galilée et parmi les plus anciennes synagogues du monde). Elle est construite sur les vestiges d'une synagogue du Ier siècle (début du christianisme), fréquentée par le Jésus de Nazareth selon le Nouveau Testament.




 La basilique Saint-Pierre de Capharnaüm est une basilique contemporaine du XXe siècle, construite sur une église byzantine du IVe siècle, elle-même construite sur les restes archéologiques présumés de la « maison de saint Pierre » (domus ecclesiae) du début du christianisme, à Capharnaüm en Terre sainte.






La petite église grecque-orthodoxe des Sept Apôtres, au dôme rouge, (construite en 1931) marque le site 
où fut reconstruit le village de Capharnaüm après le tremblement de terre de 746. 
Léglise est consacrée aux sept apôtres mentionnés dans lEvangile de Jean (Simon dit Pierre, Thomas ou Didyme, Nathanaël de Cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples ), 
lorsque Jésus apparaît à nouveau à ses disciples près du lac de Tibériade .

Le Fort Amber récompense de notre ascension. 1/?


 








2018-04-20

Capharnaüm 1/?


 Capharnaüm ou Capernaüm est un village de pêcheurs de l'ancienne province de Galilée
sur la rive nord-ouest du lac de Tibériade (ou lac de Génézareth) au nord de l'État d'Israël
Sous la dynastie des Hasmonéens, ce village faisait de 6 à 10 hectares et 
sa population avoisinait les 1 700 personnes.








Ce mot est surtout utilisé pour qualifier un lieu de grande pagaille, renfermant beaucoup d'objets entassés pêle-mêle, un endroit en désordre et par métonymie un amas de ces objets. 
Ce sens, uniquement utilisé en français et beaucoup utilisé par Balzac, 
est justifié par Littré par le fait que Capharnaüm était « une grande ville de commerce ». 
Il y a probablement aussi un rapprochement phonétique avec cafourniau 
(issu du latin furnus, « four »), petite pièce à côté de la maison servant de « débarras obscur ».